•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chefs d'États dans les Pandora Papers : Entrevue avec Alain Deneault

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du lundi 4 oct. 2021 : Les Pandora Papers, et l’écrasement d’un avion à Montréal

Chefs d'États dans les Pandora Papers : Entrevue avec Alain Deneault

Pandora Papers : l’industrialisation de l’évasion fiscale expliquée

Un homme, plan cadré sur son tronc, les poches plein de billets de banque de différentes devises.
Les Pandora Papers dévoilent les secrets financiers de 35 chefs d’État, anciens et actuels, et plus de 330 politiciens de 91 pays et territoires. PHOTO : getty images/istockphoto / AH86
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 4 octobre 2021

Le philosophe Alain Deneault affirme que la nouvelle fuite de documents révélant que des milliardaires, des célébrités et des chefs d'État placent leur argent dans des paradis fiscaux prouve que l'évasion fiscale est devenue un procédé industriel. « Ce n'est que le début de la spirale infernale », mentionne l'auteur des livres Paradis fiscaux : la filière canadienne et Une escroquerie légalisée, au sujet des Pandora Papers.

Les Pandora Papers sont à l'origine de l’enquête la plus importante jamais menée jusqu’à présent par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), dont Radio-Canada fait partie. L’enquête a notamment dévoilé que de nombreux élus placent leur fortune à l’abri de l’impôt.

« Le problème, c’est une question de volonté, d’abord et avant tout. On vote pour des gens qui ont des intérêts dans ce système-là. »

— Une citation de  Alain Deneault, philosophe et auteur

Durant l’entrevue, Alain Deneault répond également à la question suivante : pourquoi les révélations contenues dans les Panama Papers, les Paradise Papers et les Pandora Papers ne soulèvent-elles pas davantage la colère de la population?