•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Exercices d'incendie dans les RPA : Entrevue avec Line Vincelli

Tout un matin, ICI Première.

La propriétaire d’une résidence pour aînés exige la fin des simulations d’incendie

Gros plan sur les mains d'une femme tenant la main d'une personne âgée qui se déplace avec une canne.
Line Vincelli mentionne que les exercices d’évacuation d’incendie causent beaucoup de stress aux personnes âgées. Certaines en font même des cauchemars.PHOTO : iStock
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 4 octobre 2021

« C'est inhumain, dangereux et inefficace », soutient Line Vincelli, infirmière et propriétaire de la Résidence Outremont, au sujet des exercices d'évacuation en cas d'incendie dans les résidences pour aînés. Au micro de Tout un matin, Mme Vincelli dénonce les conditions dans lesquelles ces simulations sont réalisées, affirmant qu'elles occasionnent des conséquences pour les résidents.

Line Vincelli rappelle qu’une partie de sa clientèle souffre de pertes cognitives. Ces personnes ne peuvent faire la différence entre un vrai feu et un exercice d’évacuation, qui doit être mené en l’espace de quelques minutes pour qu’il soit réussi.

« J’ai des personnes en marchette, à haut risque de chute. J’en ai même une qui a déjà essayé de sauter de son balcon. »

—  Line Vincelli, propriétaire de la Résidence Outremont

Mme Vincelli mentionne qu’il importe que le personnel de la résidence sache immédiatement quoi faire en cas d’incendie. Elle appelle à trouver une façon de faire plus conviviale pour les personnes âgées.