•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Technologues de la santé en colère : Entrevue avec Robert Comeau

Tout un matin, ICI Première.

Les technologues du réseau de la santé se sentent oubliés par Québec

Une technologue en imagerie médicale travaille à l'ordinateur de l'autre côté d'une fenêtre qui donne accès à l'appareil d'IRM.
L’APTS représente plusieurs travailleurs, dont des technologues en imagerie médicale. PHOTO : Radio-Canada / Martin Guindon
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 27 septembre 2021

De la déception, voilà ce qu'ont ressenti un grand nombre de technologues au moment de l'annonce du gouvernement du Québec concernant les primes accordées au personnel infirmier pour le retenir dans le réseau dans la santé. « Il manque environ 1000 technologues [dans la province] », fait valoir Robert Comeau, président par intérim de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS). Car les technologues quittent aussi le réseau public pour aller vers le privé.

Robert Comeau souhaite que le gouvernement de François Legault reconnaisse le problème engendré par cette pénurie de main-d’œuvre.

« On veut trouver des solutions avant que ça ne s’aggrave. »

— Une citation de  Robert Comeau, président par intérim de l'APTS

Il précise que les doléances des membres de son syndicat vont au-delà d’une question d’argent. L’organisation du travail et les horaires sont également en jeu.