•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Quels seraient les pouvoirs d’un commissaire à la sécurité numérique?

Steven Guilbeault parle dans un micro. Derrière lui sont installés plusieurs drapeaux canadiens.
Le ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault lors d'un point de presse, le 3 novembre 2020.PHOTO : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 13 septembre 2021

Le Parti libéral de Justin Trudeau souhaite créer une nouvelle instance afin de mettre fin au contenu haineux et pédopornographique en ligne. « Le rôle de ce commissaire en serait un de chien de garde », illustre Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien. Au micro de Tout un matin, le candidat libéral dans Laurier–Sainte-Marie explique comment ce tribunal électronique pourrait fonctionner.

Steven Guilbeault est également appelé à réagir au sujet de la controverse suscitée par le Conseil scolaire catholique Providence, qui s’est débarrassé de quelque 5000 livres jeunesse jugés néfastes pour les Autochtones.

« Je ne pense pas que la réconciliation passe par l’éradication de notre histoire. »

—  Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien