•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les femmes championnes aux Olympiques : Entrevue avec Guylaine Demers

Tout un matin, ICI Première.

Les médailles du Canada, une affaire jusqu'ici féminine

Maude Charron pose avec sa médaille d'or olympique.
Maude Charron est la deuxième femme canadienne à remporter l'or olympique en haltérophilie après Christine Girard aux Jeux de Londres en 2012.PHOTO : Getty Images / Chris Graythen
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 28 juillet 2021

Les Jeux olympiques sont souvent l'occasion de mettre en lumière des sports inédits. Ceux de Tokyo révèlent aussi un fait au sujet de la délégation canadienne : les médailles sont exclusivement récoltées par des athlètes féminines. « Ce n'est pas une surprise », s'exclame à notre micro Guylaine Demers, professeure au Département d'éducation physique de l'Université Laval. Selon elle, la situation est attribuable au fait que le Québec a compris l'importance d'investir dans le sport amateur. Elle rappelle que ces succès sont d'autant plus bénéfiques aux athlètes qu'ils encouragent la participation des commanditaires  : un cercle vertueux à entretenir pour le sport féminin, « condamné à l'excellence pour attirer la lumière ».

« La performance et les médailles, ce n’est pas réservé qu’aux hommes. »

—  Guylaine Demers, codirectrice du Centre national de recherche sur l'équité entre les genres dans le sport

Guylaine Demers apporte également un commentaire éclairé sur la parité dans l’encadrement sportif ainsi que sur la santé mentale des jeunes athlètes, dont parle beaucoup l'actualité sportive.