•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 15 avr. 2021 : Le décès de Michel Louvain, et le vaccin AstraZeneca toujours permis au Canada

Milliers d'enfants en attente de garderie : Entrevue avec Myriam Lapointe-Gagnon

Pénurie de places en garderie : « Les histoires de CV d’enfants, c’est réel », déplore une mère

Publié le 15 avril 2021
Des jouets et des enfants en arrière plan.
Il manque actuellement 51 000 places en garderie au Québec.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Au Québec, 51 000 enfants sont présentement en attente d'une place en garderie. Cette situation est jugée intenable pour bien des parents qui voudraient retourner travailler, dont Myriam Lapointe Gagnon, instigatrice du mouvement Ma place au travail. En entrevue à Tout un matin, cette mère d'un enfant de 5 mois explique que cette pénurie menace son retour à ses études au doctorat en psychologie en septembre. Bien qu'elle ait entamé ses démarches alors que son « bébé était un embryon », elle ne pourra pas placer son enfant en centre de la petite enfance (CPE) avant 2023. Elle déplore les dérives qui peuvent découler de ce manque de places.

Myriam Lapointe Gagnon raconte que les parents doivent se tourner vers les garderies en milieu familial, faute de disponibilités en CPE. Les milieux familiaux ont le droit de prendre ou non un enfant selon leurs propres critères. Il y a énormément de discrimination présentement. Les histoires de CV d’enfants, c’est réel.

« C’est déplorable que présentement, on laisse aller de la discrimination d’enfants de quelques mois pour des histoires de couleur de peau, de beauté, d’amabilité. »

—  Myriam Lapointe Gagnon, mère et instigatrice du mouvement Ma place au travail

La mère donne des pistes de solution à court terme pour améliorer la situation dans les milieux de garde.