•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Vaccin Johnson & Johnson suspendu aux É.-U. : Entrevue avec la Dre Caroline Quach

Tout un matin, ICI Première.

Le vaccin Johnson & Johnson sous la loupe au Canada aussi

Des fioles de vaccin.
Les autorités américaines affirment avoir recensé six cas de thrombose, jusqu'à maintenant, après l'injection de près de 7 millions de doses du vaccin.PHOTO : Reuters / Dado Ruvic
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 13 avril 2021

La suspension de l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson aux États-Unis ne passe certainement pas inaperçue au Canada. « Dans les prochains jours, on va sortir une recommandation à la fois pour le positionnement d'AstraZeneca et pour le vaccin de Johnson & Johnson, mais dans un contexte [de ce qu'il reste de] vaccins disponibles au Canada », mentionne la Dre Caroline Quach, présidente du Comité consultatif national de l'immunisation.

La microbiologiste-infectiologue explique aussi comment les professionnels de la santé peuvent traiter les thromboses qui pourraient être causées, dans de très rares cas, par le vaccin.

Le vaccin à une dose de Johnson & Johnson a été approuvé par Santé Canada, mais aucune dose n’est arrivée au pays pour le moment. Aux États-Unis, quelque 6,8 millions de personnes l’ont reçu. Les autorités américaines ont recensé pour l’instant six cas de thromboses chez des personnes vaccinées avec ce produit.