•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Passeport vaccinal : les avantages supérieurs aux torts potentiels, selon le Comité d’éthique de santé publique

Une femme assise dans un aéroport vérifie son passeport de vaccination de la COVID-19 sur son téléphone, tout en tenant un masque et une carte d'embarquement.
Le comité éthique de santé publique estime que le passeport vaccinal pourrait être appliqué dans les secteurs des voyages et des loisirs. PHOTO : getty images/istockphoto / Ridofranz
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 2 avril 2021

Le Comité d'éthique de santé publique a émis jeudi un « préjugé favorable » envers le passeport vaccinal. Ce passeport, fondé sur une preuve de vaccination, pourrait être appliqué comme mesure temporaire dans les secteurs du voyage et des loisirs. En entrevue à Tout un matin, Bruno Leclerc, président du Comité d'éthique de santé publique, explique pourquoi « les avantages qui seraient procurés par un éventuel passeport vaccinal seraient légèrement supérieurs aux torts potentiels liés à l'utilisation de ce passeport. »