•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 2 avr. 2021 : Passeport vaccinal, et surdoses au Xanax chez plusieurs adolescents de la Montérégie

Surdoses au Xanax dans plusieurs écoles : Entrevue avec la Dre Maude St-Onge

Surdoses au Xanax contrefait chez plusieurs adolescents de la Montérégie

Publié le 2 avril 2021
Une infographie montrent trois mains tenant des comprimés.
La Santé publique de la Montérégie affirme que plusieurs contrefaçons de comprimés vendus comme du Xanax (alprazolam) circulent présentement sur le territoire.PHOTO : Radio-Canada

Selon la santé publique de la Montérégie, plusieurs cas de surdoses sont survenus chez des adolescents après que ceux-ci eurent consommé du Xanax (alprazolam) de contrefaçon. Ces comprimés, reconnus pour leur effet tranquillisant, seraient particulièrement accessibles à ces jeunes. En entrevue avec Patrick Masbourian, la Dre Maude St-Onge, directrice médicale du Centre antipoison du Québec, explique qu'un seul comprimé de contrefaçon est suffisant pour mener à une surdose. Elle détaille les dangers liés à la consommation de ce médicament dans un contexte non médical : « La personne qui prend du Xanax de rue peut se retrouver avec n'importe quoi. »

La Dre St-Onge recommande aux parents de contacter le Centre antipoison du Québec (Nouvelle fenêtre) s'ils soupçonnent que leur enfant a consommé du Xanax contrefait. Elle les réfère également à l’organisme Jeunesse sans drogue Canada (Nouvelle fenêtre) pour obtenir des outils de prévention.