•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 5 mars 2021 : Possible augmentation des cas de COVID au printemps, et gaspillage alimentaire

Plus récentes projections de l'INSPQ : Entrevue avec Gaston De Serres

COVID-19 : vers une augmentation importante des cas au printemps?

Publié le 5 mars 2021
Une professionnelle de la santé effectue un test de dépistage du coronavirus dans une clinique mobile du quartier Saint-Michel.
Le variant du coronavirus découvert au Royaume-Uni, plus transmissible, pourrait devenir la souche prédominante au printemps.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

« La situation est déjà un peu problématique dans le sens où les variants sont en train d'augmenter, malgré ce qui est déjà en place. C'est ça, la grande menace actuelle », affirme Gaston De Serres, médecin-épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Selon les récentes projections de l'INSPQ, le variant britannique pourrait devenir la souche dominante dès ce printemps dans le Grand Montréal. En entrevue à Tout un matin, Gaston De Serres explique en quoi la situation est préoccupante et pourquoi une adhésion forte aux mesures sanitaires est nécessaire pour contrer la propagation du coronavirus.