•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 22 févr. 2021 : Variants dans les écoles et cri du cœur contre la violence à Montréal-Nord

Des mères unies contre la violence à Montréal-Nord : Entrevue avec Samah Aggoun

Cri du cœur de mères contre la violence à Montréal-Nord : « On vit avec la peur »

Publié le 22 février 2021
Une voiture de police avec les gyrophares allumés devant un ruban orange désignant le périmètre de sécurité.
Une fusillade est survenue à Montréal-Nord le 30 janvier dernier.PHOTO : Radio-Canada / Kolya H. Guilbault

« C'est très difficile ce qu'on vit à Montréal-Nord. » Un groupe de mères militent contre la violence dans Montréal-Nord depuis la mort d'Abderrahmane Hadj-Ahmed, assassiné dans une fusillade en 2019. Visiblement encore ébranlée par cette tragédie et la récente flambée de violence armée dans le quartier, Samah Aggoun, l'une de ces mères, explique à Patrick Masbourian pourquoi elle craint pour la sécurité de ses enfants. « Chaque nuit, tu te demandes : la prochaine victime, ce sera qui? »

« On est vraiment dans le besoin », déplore la mère de quatre enfants. Samah Aggoun réclame entre autres davantage de financement pour les organismes communautaires de Montréal-Nord, de logements sociaux et de ressources pour les travailleurs et travailleuses de rue.

Le groupe des mamans contre la violence a déposé jeudi une pétition à l’Assemblée nationale pour l’amélioration des conditions socioéconomiques de leur quartier, qu’il est possible de signer ici (Nouvelle fenêtre).