•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Plus de 70 universitaires proposent « une mise sur pause du Québec » pour les Fêtes

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 7 déc. 2020 : Le Québec « sur pause », et la vaccination

Plus de 70 universitaires proposent « une mise sur pause du Québec » pour les Fêtes

Lettre ouverte pour le confinement : Entrevue avec Roxane Borgès Da Silva

Une pancarte sur laquelle est écrit fermé accrochée à la vitre d'un restaurant.
Un confinement pendant les fêtes permettrait de soulager le réseau de la santé qui est déjà sous pression.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 7 décembre 2020

Et si la solution pour freiner la propagation de la COVID-19 au Québec passait par un confinement majeur pendant les Fêtes? C'est ce que suggère la professeure en santé publique Roxane Borgès Da Silva : « Si la tendance continue et qu'on doit confiner au mois de janvier, ça va avoir un plus gros impact sur l'économie et sur la santé mentale de la population. Il vaut mieux prendre les devants et arrêter l'économie à un moment ou elle est déjà au ralenti, c'est-à-dire la période des Fêtes », suggère-t-elle, de concert avec plus de 70 universitaires.

« On propose une mise sur pause du Québec. Ce qui est important, c'est que les écoles ne ferment pas, pour le besoin de socialisation des enfants et pour l'éducation, qui est à la base de toute société. »

— Une citation de  Roxane Borgès Da Silva, professeure à l'École de santé publique de l'Université de Montréal