•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.

Des dindons sauvages dans des quartiers de Montréal

Publié le 19 novembre 2020
Cinq dindons dans une ruelle du quartier Rosemont–La Petite-Patrie autour d’une voiture.
Cette photo qui circule sur Facebook montre cinq dindons dans une ruelle du quartier Rosemont–La Petite-Patrie autour d’une voiture. PHOTO : Facebook/Arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie/Eliz Tibo Pinc

Des dindons sauvages ont été aperçus ces derniers jours dans les quartiers de Rosemont–La Petite-Patrie et Ahuntsic. Faut-il s'inquiéter de leur présence en ville? « Si vous leur faites peur, ils vont se sauver », affirme Pierre Gingras, journaliste spécialisé en écologie, qui conseille aux gens de « prendre leur calme » pour plutôt « admirer la chose ». Il précise cependant que le dindon sauvage est reconnu pour son mauvais caractère et qu'il peut parfois attaquer les êtres humains.

« Ils ont mauvais caractère. En période de reproduction, on parle d'avril ou mai, ils vont devenir agressifs à l’occasion. Ils vont courir après les gens et vont même parfois les attaquer. Il faut bien comprendre, ce ne sont quand même pas des aigles, ils n'ont pas de serres. »

—  Pierre Gingras, journaliste spécialisé en écologie