•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Ian Lafrenière, nouveau ministre des Affaires autochtones du Québec

Tout un matin, ICI Première.

Ian Lafrenière refuse de reconnaître le racisme systémique au Québec

Ian Lafrenière enlève son masque à l'effigie du Québec.
Ian Lafrenière, ministre aux Affaires autochtones du gouvernement Legault.PHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 14 octobre 2020

Le nouveau ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, qui affirme dialoguer avec les chefs des Premières Nations depuis sa nomination, refuse de reconnaître l'existence du racisme systémique au Québec : « De venir dire qu'à Joliette, c'est un système qui a produit ça, je suis désolé, mais les gens qui ont mal agi ont perdu rapidement leur emploi. Leur enlever cette faute-là en disant que c'est le système qui les a rendus racistes, nous, on n'est pas là », explique-t-il au micro de Patrick Masbourian, qui lui demande en retour comment il compte échanger avec les nombreuses communautés qui érigent ce concept au cœur de leurs revendications.

« Est-ce qu’il y a de la discrimination et du profilage? La réponse, c’est oui. Vous dites qu’il n’y a pas de discussion possible, mais ce n’est pas vrai. On est en lien [avec les chefs des Premières Nations] depuis ma nomination. Il y a des choses sur lesquelles on peut s’entendre et avancer, pour le bien des nations, et c’est sur ça qu’on va travailler. »

—  Ian Lafrenière, ministre des Affaires autochtones