•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin sur ICI Première.

Entrevue avec Marie-Ange Cossette-Trudel, sœur d’une figure de proue du mouvement antimasque

Publié le 12 octobre 2020
Capture d'écran tirée de la chaîne YouTube « Radio-Québec », animée par Alexis Cossette-Trudel.  On y voit l'animateur entouré de coupures de journaux et d'énoncés de son cru qui laissent entendre que les gouvernements bernent la population au sujet du nombre de décès dus à la COVID-19.
Capture d'écran tirée de la chaîne Radio-Québec sur YouTube, animée par Alexis Cossette-TrudelPHOTO : Capture d’écran - YouTube

« Si [Alexis Cossette-Trudel] lit bien ma lettre et qu'il regarde le sens de mes mots, c'est plein d'amour, mais c'est une dissociation claire et nette contre lui », explique Marie-Ange Cossette-Trudel. L'enseignante de philosophie est ensevelie sous les messages depuis que son frère est devenu l'un des principaux visages du mouvement antimasque. Au micro de Tout un matin, elle revient sur sa récente prise de parole concernant les différences idéologiques présentes dans de nombreuses familles qui a enflammé les réseaux sociaux.

« Je ne veux pas lui prêter des intentions. Déjà, ça fait au moins cinq ans qu’on ne se parle plus. Mais je sais qu’on a une différence marquée depuis toujours sur la manière dont on perçoit la nature humaine. Si on pense qu’elle est fondamentalement mauvaise et qu’il y a toujours un agenda caché et que l’égoïsme naturel va toujours ressortir, c’est sûr qu’on traite les choses différemment, et ce n’est pas mon cas. »

—  Marie-Ange Cossette-Trudel, enseignante de philosophie au Collège Montmorency, fille de Jacques Cossette-Trudel et de Louise Lanctôt, et sœur d’Alexis Cossette-Trudel