•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La conformité du gel hydroalcoolique : Entrevue avec Normand Voyer, Chimiste

Tout un matin sur ICI Première.
Rattrapage du 4 août 2020 : Le traitement de l'obésité et des gels hydroalcooliques nocifs

La conformité du gel hydroalcoolique : Entrevue avec Normand Voyer, Chimiste

Votre gel hydroalcoolique est-il nocif?

Deux mains blessées
Le bout des doigts d'une fillette est très irrité par les désinfectants à mains utilisés à son école PHOTO : Courtoisie : Marylène Beauregard
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 4 août 2020

Pandémie oblige, le désinfectant pour les mains est partout! Or Santé Canada a récemment publié une troisième mise en garde à leur sujet, car certains représentent un risque pour la santé. On demande au chimiste Normand Voyer de nous aider à déterminer quels gels sont de bonne (et de moins bonne) qualité afin que chaque personne puisse se désinfecter en toute sécurité.

Différents grades de pureté
L'éthanol est de loin l'alcool le plus utilisé pour fabriquer des gels désinfectants. C'est aussi celui qu'on utilise dans l'industrie agroalimentaire, notamment pour produire des spiritueux. Auparavant, l'éthanol utilisé pour faire des gels hydroalcooliques devait obligatoirement être d'une grande qualité, mais depuis le début de la pandémie, il y a pénurie.

« Pour faire face à la pénurie, Santé Canada a assoupli ses règles [en autorisant] d'autres grades d'éthanol. D'autres grades, qui contiennent des impuretés et des additifs toxiques ou irritants pour la peau, ne sont pas acceptés. Or certains fabricants ont utilisé ces alcools industriels. »

— Une citation de  Normand Voyer, chimiste et professeur titulaire au Département de chimie de l’Université Laval