•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.

C'est les vacances et les rues de Montréal sont vides

Publié le 20 juillet 2020
Une rue étroite du Vieux-Montréal où l'on voit une femme promener son chien.
Ambiance très calme avec peu de touristes dans le Vieux-Montréal. PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La ville de Montréal ne semble pas être une destination très prisée par les Québécois, alors qu'on apprenait la semaine dernière que dans certains hôtels, le taux d'occupation est de 0 %. « Chez Tourisme Montréal, nous faisons aussi dans l'innovation, parce que d'habitude, on s'adresse aux touristes. Cette année, c'est très difficile [de joindre] les Montréalais qui connaissent leur ville... ou qui pensent connaître leur ville », explique la vice-présidente Développement de la destination et Affaires publiques à Tourisme Montréal, qui n'a toutefois pas encore lancé la serviette.

« On n'a pas renoncé à [la saison touristique à Montréal], mais on est quand même réalistes. Après le confinement, tout le monde veut aller en dehors et la nature nous appelle forcément pendant l'été. Profitons-en! [...] Mais ceux qui profitent des paysages extraordinaires du Québec peuvent aussi venir à Montréal en août. »

—  Manuela Goya, vice-présidente Développement de la destination et Affaires publiques à Tourisme Montréal