•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 13 juill. 2020 : Hausse des appels à la LigneParents et les comptes d'épargne débordent

Chronique économie avec Jacques Nantel : Le point sur les comptes d'épargne

Mon compte d'épargne déborde... Suis-je plus riche?

Publié le 13 juillet 2020
Une tirelire avec un masque respiratoire.
Si les comptes d’épargne de plusieurs citoyens sont mieux garnis qu’en février dernier, la réalité est plus complexe qu'il n'y paraît. PHOTO : getty images/istockphoto / TomFoldes

« J'ai beaucoup moins dépensé durant la période de confinement » est une phrase entendue à maintes reprises depuis le début de la pandémie. Avec Jacques Nantel, professeur émérite à HEC Montréal, on se demande si les Canadiens et Canadiennes ont vraiment réalisé des économies... ou s'ils ont simplement changé leurs habitudes de consommation!

« Nous avons évité certaines dépenses, notamment sur l'essence, les restaurants et les voyages. [...] On a économisé beaucoup, aussi parce qu'on a reçu l'aide de nos créanciers. Mais là, il faut faire attention! On a consommé beaucoup, mais pas de la même façon : on a acheté sur le web, généralement avec des cartes de crédit. Au moment où l'on constate qu'on a plus d'argent dans nos poches, il y a des comptes retardés qui vont arriver. »

—  Jacques Nantel, professeur émérite HEC Montréal