•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 2 juill. 2020 : Les déchets du déménagement et la Sépaq est populaire!

Entrevue avec Simon Boivin : Engouement pour le tourisme local

Hausse d'achalandage et effet COVID à la Sépaq

Publié le 2 juillet 2020
Une mère et sa filles assises sur une plage rocailleuse près d'un lac.
Une mère et sa fille profitent du beau temps sur une plage de la Sépaq dans le parc national du Mont-Orford.PHOTO : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Pour vos vacances post-déconfinement, votre cœur penche-t-il vers un séjour en plein air? La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) constate un réel engouement sur ses différents sites, maintenant qu'il semble évident pour plusieurs citoyens que les vacances se passeront au Québec. Simon Boivin, vice-président Commercialisation à la Sépaq, nous parle des forfaits et destinations encore disponibles, car les chalets et le prêt-à-camper sont populaires cet été.

« La Gaspésie a la cote, mais tout ce qui est dans le Bas-Saint-Laurent et à Charlevoix [demeure aussi très achalandé]. Le confinement doit avoir donné l'envie de sortir, car l'effet nature se fait sentir! »

—  Simon Boivin, responsable des relations avec les médias et vice-président Commercialisation à la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq)