•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matin sur ICI Première.
Rattrapage du 19 mai 2020 : Le vélo gagne du terrain et le rap québécois se démocratise

Cohabitation des cyclistes et des piétons à Mtl : Entrevue avec Suzanne Lareau

À Montréal, le vélo gagne du terrain pendant la pandémie

Publié le 19 mai 2020
Un cycliste portant un masque roule devant une station de vélos BIXI.
Ce cycliste porte un masque pour se déplacer à Montréal, en contexte de pandémie.PHOTO : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Durant le long week-end, les cyclistes ont pris d'assaut les rues et les pistes cyclables montréalaises. Avec les 327 kilomètres de rues réaménagés par la Ville pour les cyclistes et les piétons, la cohabitation avec les automobilistes sera encore plus importante cet été. La présidente-directrice générale de Vélo Québec se réjouit de cette hausse de popularité, qui sera aussi bénéfique pour des raisons environnementales.

« Le flot de cyclistes ressemble plus à ce que l’on voit pendant la fin de semaine, mais sept jours par semaine. C’est une courbe qui augmente, qui est à son maximum vers l’heure du midi et qui descend tranquillement jusqu’en soirée. Le modèle de déplacement à vélo a changé. »

—  Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec