•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Carnet de quarantaine avec Pauline Marois, ancienne première ministre du Québec

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 30 mars 2020 : Les leaders innus s'organisent et François Legault, vu par Pauline Marois

Carnet de quarantaine avec Pauline Marois, ancienne première ministre du Québec

La gestion de crise de François Legault, vue par Pauline Marois

Photo de Pauline Marois devant un micro de radio.
Pauline MaroisPHOTO : Radio-Canada / Coralie Mensa
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 30 mars 2020

Pauline Marois a fait ses armes en matière de gestion de crise, d'abord comme ministre pendant la crise du verglas, puis comme première ministre pendant le drame de Mégantic. Saluée par de nombreux observateurs pour sa gestion de la tragédie ferroviaire qui a coûté la vie à 47 personnes, elle nous propose une incursion dans la tête d'un chef d'État qui doit gérer une situation hors du commun.

« C'est de rester en contrôle et d'être serein, de s'assurer qu'on a autour de nous – pas 25 personnes –, mais quelques personnes très solides, très fortes, qui seront capables d'exercer une autorité dans les secteurs qui les concernent. C'est aussi de faire confiance à notre instinct, à partir du moment où l'on a le cœur à la bonne place. C'est ce que je sens avec François [Legault]. »

— Une citation de  Pauline Marois, ancienne première ministre du Québec

Au cours de ce segment, Pauline Marois aborde en outre comment sa fratrie continue de s'occuper de leur mère de 94 ans dans un contexte de confinement.