•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Amendes pour rassemblements illégaux : « Il est temps d’être plus sévère », croit François Cardinal

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du 18 sept. 2020 : Dépistage de la COVID-19, et amendes pour rassemblements illégaux

Amendes pour rassemblements illégaux : « Il est temps d’être plus sévère », croit François Cardinal

Chronique politique avec François Cardinal : Amendes pour rassemblements illégaux

François Cardinal dans le studio 17 de Radio-Canada.
François CardinalPHOTO : Radio-Canada / Martin Ouellet
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 18 septembre 2020

Le chroniqueur François Cardinal est favorable à l'idée de permettre aux policiers de donner des amendes aux gens qui se regroupent à plus de 10 dans les maisons. « Pendant qu'il est encore temps, pendant qu'on est encore dans le "jaune", il faut se donner la possibilité d'imposer des amendes qui sont plus salées et persuasives à ceux qui ne suivent pas les règles, plutôt que de faire subir à tout le monde la conséquence de leurs gestes », affirme-t-il, au micro de Tout un matin.

« Le risque d’un climat de dénonciation est plus petit que le risque d’un reconfinement. Le reconfinement, peu importe à quoi il ressemble, il va faire plus mal que le confinement de la première vague. Les entreprises, les restaurants, les bars et les boutiques sont beaucoup plus fragiles aujourd’hui qu’au printemps dernier. »

— Une citation de  François Cardinal, chroniqueur politique

François Cardinal précise que les policiers devraient avoir une plus grande marge de manœuvre tout en faisant preuve de prudence. « Il ne faut pas permettre à la police de forcer son entrée dans les maisons. Il ne faut pas lui permettre non plus de frapper aux portes de manière aléatoire pour essayer de découvrir des gros party », dit-il.