•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques : cette résilience dont on aura besoin

Un homme se gratte la tête en faisant une grimace
L'humoriste Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques propose chaque vendredi son regard oblique sur l'actualité.PHOTO : Jocelyn Michel
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 12 juin 2020

Philippe-Audrey propose une ode à la résilience : « Ça fait partie de nous. On a transformé un enfer glacial en une saison de festival. C'est ça, la résilience : tirer le meilleur du pire en essayant d'ouvrir une canette à -30. » C'est d'ailleurs en saluant la résilience des gens qui s'éduquent sur Facebook que l'humoriste aux cent noms fait une pirouette rhétorique dont lui seul a le secret afin de relier le décès de la baleine de Montréal au retour en ondes de Sucré, salé!

« La résilience, c'est aussi la Ville de Montréal qui engage Alexandre Taillefer pour diriger Bixi. C'est sûr qu'après la campagne libérale, Téo Taxi et le journal Voir, on dirait qu'on engage un croque-mort, mais moi, je crois aux 2es chances. Pis même aux 7es, 8es et 9es chances. Regardez Jurassic Park : où en serions-nous s'ils avaient abandonné après seulement 4 films? »

— Une citation de  Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, humoriste