•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Société avec Isabelle Craig : Les ruches en ville, un écosystème

Tout un matin, ICI Première.
Audio fil du mercredi 21 août 2019

Société avec Isabelle Craig : Les ruches en ville, un écosystème

Avoir une ruche à domicile serait une fausse bonne idée

Une abeille morte
La population d'abeilles est en déclinPHOTO : Getty images/iStock
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 21 août 2019

La plupart d'entre nous savent que les abeilles sont en danger et que leur population diminue. Plusieurs Montréalais ont décidé – peut-être à tort – d'élever des abeilles en ville pour aider ces insectes tout en produisant du miel. Toutefois, cet effort collectif pourrait entraîner une surpopulation d'abeilles dans la région. L'entreprise Alvéole, qui a travaillé à populariser l'apiculture urbaine, se retire même du marché des ruches individuelles.

« On ne peut pas dire que [le fait] d'avoir une ruche à la maison [soit] la meilleure façon d'aider les abeilles. »

— Une citation de  Laurence Hamelin, directrice des communications d'Alvéole

Des abeilles à miel dans les poubelles?
Laura Charpentier, de la Coopérative de solidarité Miel Montréal, affirme que l’abeille à miel pourrait faire concurrence aux autres abeilles – dites sauvages – ainsi qu’aux autres pollinisateurs dans la région montréalaise. Elle rappelle que le phénomène de cette lutte pour les ressources s’est déjà vu à Montréal.

Cependant, l’idée n’est pas partagée par tous les spécialistes des abeilles. Si l’apiculteur Alain Péricard commence aussi à douter du bien-fondé de l’apiculture urbaine, il cite plutôt une recrudescence des parasites qui menacent les abeilles, lesquelles se nourrissent parfois dans les poubelles. Même l’entreprise Alvéole, qui évoque un repositionnement stratégique pour justifier son retrait du marché des ruches individuelles, reconnaît que la question d’une saturation potentielle se pose, même s’il manque de données pour s'en assurer.