•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Société avec Isabelle Craig : Le syndrome de la douche chaude

Tout un matin sur ICI Première.
Audio fil du lundi 19 août 2019

Société avec Isabelle Craig : Le syndrome de la douche chaude

Le cannabis et le « syndrome de la douche chaude »

Close up of a woman washing her hair while showering in the morning.
Un des seuls moyens pour calmer la douleur lors des crises est une longue douche chaude.PHOTO : getty images/istockphoto / skynesher
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 19 août 2019

Un problème de santé étonnant relié à la consommation de cannabis a récemment fait son apparition dans les urgences. La chroniqueuse Isabelle Craig nous parle de ce nouveau syndrome mystérieux qu'elle a surnommé le « syndrome de la douche chaude ».

C’est en découvrant qu’une personne de son entourage souffrait de ce malaise que la chroniqueuse a pu suivre de près l’évolution des symptômes… avant d’apprendre l’existence du diagnostic, qui l’a laissée sans voix.

Vous avez une histoire à raconter à Isabelle Craig? Écrivez-lui!  (Nouvelle fenêtre)

Pour en souffrir, il faut inhaler le cannabis. Les symptômes ressemblent à ceux d’une gastro, car les maux de cœur et les vomissements rythment le quotidien de la personne atteinte. Lorsque le consommateur de cannabis se rend à l’urgence, le personnel soignant s’attend à trouver un ulcère. Plusieurs examens s’ensuivent afin de trouver le problème.

Lorsque la connaissance d’Isabelle Craig a affirmé à ses médecins que le seul moyen de soulager la douleur lors des crises était une longue douche chaude, la gastro-entérologue comprend : c’est l’hyperémèse cannabique qui est la cause des douleurs. Elle dit tout de suite à la jeune patiente : « Tu fumes du pot, tu as une réaction au cannabis, et la seule façon de t’en sortir, c’est d’arrêter ta consommation. »