•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin

Rattrapage du mercredi 30 mars 2022 : La réorganisation de la santé, et le bombardement de la Croix-Rouge à Marioupol

Résumé

Le plan pour la refonte du système de santé du ministre Christian Dubé; la chronique de Chantal Hébert sur la politique fédérale; les pourparlers russo-ukrainiens; la réaction de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec au sujet du plan du gouvernement du Québec pour la santé; une entrevue avec le nouveau président et chef de la direction du CF Montréal, Gabriel Gervais; et le bombardement d'un local de la Croix-Rouge à Marioupol, en Ukraine.

  • 5 heures 30 minutes

    Ouverture de l'émission avec Patrick Masbourian et les collaborateurs

  • 5 heures 38 minutes

    Manchettes avec Hugo Lavoie : Le plan en santé

  • 5 heures 49 minutes

    Le point météo avec Véronique Mayrand : Désintégration d'une barrière de glace

    Un immense morceau de glace flotte sur l'eau.

    Un morceau de glace de la taille de Los Angeles s’est désintégré en Antarctique

    Un immense glacier de 1200 kilomètres carrés s'est totalement effondré en Antarctique en raison d'une récente vague de chaleur dans la région. « Il s'agit d'un des plus importants effondrements de barrière de glace depuis 20 ans », souligne Véronique Mayrand. Même si le phénomène en soi, qui entraîne la production d'icebergs, n'est pas nouveau, la chroniqueuse météo explique pourquoi l'événement qui s'est produit est plus significatif que les précédents.
  • 5 heures 51 minutes

    Sports avec Roseline Filion : La pertinence du CF Montréal

  • 5 heures 56 minutes

    À surveiller aujourd'hui

  • 6 heures 10 minutes

    Ouverture de la 2e heure avec Patrick Masbourian

  • 6 heures 13 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Justin Bieber au Centre Bell

  • 6 heures 17 minutes

    Unes des journaux avec Hugo Lavoie : Le plan pour réformer le système de santé

  • 6 heures 22 minutes

    Sports avec Roseline Filion : Défaite du Canadien contre les Panthers

  • 6 heures 28 minutes

    Les actualités avec Mathieu Belhumeur

  • 6 heures 32 minutes

    Culture avec E. Lépine-Blondeau : Dans l’ombre du Star Wars Kid à Télé-Québec

  • 6 heures 38 minutes

    Revue de presse économique avec Hugo Lavoie : Budget fédéral le 7 avril

  • 6 heures 41 minutes

    Sports avec Roseline Filion : Le Portugal se qualifie pour la Coupe du monde

  • 6 heures 43 minutes

    Chronique politique de Sébastien Bovet : Le plan santé de la CAQ

  • 6 heures 50 minutes

    Entrevue avec Christian Dubé : Réorganisation de la santé

  • 7 heures 10 minutes

    Ouverture de la 3e heure avec Patrick Masbourian

  • 7 heures 15 minutes

    Chronique politique de Chantal Hébert : Un budget fédéral la semaine prochaine

  • 7 heures 23 minutes

    Médias avec Hugo Lavoie : Procès secret

  • 7 heures 26 minutes

    Entrevue avec Constantin Sigov : Discussions entre l'Ukraine et la Russie

    Image satellite fournie par Maxar Technologies montrant des maisons et des bâtiments endommagés à Marioupol, en Ukraine, le mardi 29 mars 2022.

    Guerre en Ukraine : « La barbarie continue »

    La lueur d'espoir d'une trêve entre la Russie et l'Ukraine s'est rapidement assombrie. Même si le Kremlin disait vouloir réduire « radicalement » son activité militaire dans les environs de Kiev et de Tchernihiv pour prouver sa bonne foi, les attaques ont repris de plus belle mercredi. « Les Russes ne respectent pas leurs paroles. [...] Il est clair qu'il n'y a pas de cessez-le-feu », affirme Constantin Sigov, philosophe et professeur à l'Académie Mohyla de Kiev.
  • 7 heures 34 minutes

    Les actualités avec Mathieu Belhumeur

  • 7 heures 40 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Des nouvelles de Céline Dion

  • 7 heures 43 minutes

    Éditoriaux avec Hugo Lavoie : Le plan pour la santé

  • 7 heures 48 minutes

    Entrevue avec le Dr Marc-André Amyot : Nouvelle organisation de la santé

  • 7 heures 55 minutes

    Dans l'oeil de Michel Désautels :  Comme au Moyen Âge… en plus gros

  • 8 heures 10 minutes

    Ouverture de la dernière heure avec Patrick Masbourian

  • 8 heures 13 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Concert de Justin Bieber au Centre Bell

  • 8 heures 19 minutes

    Médias avec Hugo Lavoie : L’entreprise Dyson lance un nouveau produit

    Un homme marche dans les rues de Londres avec un casque d'écoute circum-aural sur la tête : une large bande rectangulaire contenant les filtres à air couvre sa bouche.

    Dyson commercialise des écouteurs purificateurs d’air

    La compagnie Dyson est bien connue pour ses aspirateurs et ses purificateurs d'air. Un nouveau produit, qui sera mis en marché cette année, a retenu l'attention de Hugo Lavoie : un casque d'écoute purificateur d'air. Le journaliste décrit le fonctionnement du gadget et s'amuse avec l'équipe de Tout un matin à imaginer le son que pourrait produire l'appareil.
  • 8 heures 22 minutes

    Entrevue avec Gabriel Gervais, président et chef de la direction du CF Montréal

  • 8 heures 32 minutes

    Les actualités avec Mathieu Belhumeur

  • 8 heures 37 minutes

    Sports avec Roseline Filion : Un mécanisme de signalement d’abus

  • 8 heures 40 minutes

    Duo Paul Journet et Rose-Aimée Automne T. Morin : Réaction au plan santé

  • 8 heures 49 minutes

    Palmarès des lève-tard avec Hugo Lavoie

  • 8 heures 52 minutes

    Entrevue avec Frédéric Joli  :  Bombardement d'un local de la Croix-Rouge

    Des gens discutent avec un employé de la Croix-Rouge à côté d'un immeuble à Marioupol, en Ukraine, le 7 mars 2022.

    La Croix-Rouge bombardée à Marioupol : une frappe intentionnelle?

    Un entrepôt du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Marioupol a été touché à la suite d'un bombardement. Le bâtiment était vide, puisque le matériel qu'il contenait avait été distribué. Frédéric Joli, porte-parole du CICR, explique que l'organisation avait été contrainte de quitter l'endroit tout récemment pour des raisons de sécurité. « Il faut imaginer que, la semaine dernière, il y avait plus de 100 personnes, dont beaucoup d'enfants, qui étaient dans nos bureaux », raconte-t-il.