•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matin

Rattrapage du 29 avr. 2021 : La stabilité de la COVID à Montréal, et le prix réel des loyers dans la métropole

Résumé

L'expert en virologie Benoît Barbeau explique pourquoi les cas de COVID-19 à Montréal restent stables depuis plusieurs semaines; Etienne Leblanc, correspondant à Washington, fait le point sur le discours du président Joe Biden devant le Congrès; Maxime Roy-Allard, porte-parole du RCLALQ, parle de la déclaration de François Legault sur le prix des loyers à Montréal; François Dumontier, président et chef de la direction du Grand Prix du Canada, discute de l'annulation de l'événement cette année; Me Patrick Michel parle de son mandat en tant que nouveau directeur des poursuites criminelles et pénales; et José Théodore, ancien joueur du Canadien de Montréal, commente la pression chez les joueurs du club.

  • 5 heures 30 minutes

    Ouverture de l'émission avec Patrick Masbourian et les collaborateurs

  • 5 heures 41 minutes

    Manchettes avec Hugo Lavoie : Vaccination élargie au Québec

  • 5 heures 51 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : La réinvention du Cirque Éloize

  • 5 heures 55 minutes

    Sports avec Roseline Filion : Défaite des Canadiens contre les Maple Leafs

  • 6 heures 10 minutes

    Ouverture de la 2e heure avec Patrick Masbourian

  • 6 heures 13 minutes

    Succès des mesures sanitaires à Montréal : Entrevue avec Benoît Barbeau

    Une femme masquée marche dans une rue ensoleillée.

    COVID-19 : comment expliquer la stabilité des cas à Montréal?

    Malgré la propagation des nouveaux variants au Québec, Montréal semble arriver à contenir la troisième vague de COVID-19. « C'est surprenant de voir qu'à Montréal, les chiffres montrent une stabilité constante sur plusieurs semaines, et ce, malgré le fait que l'Ontario ou les autres provinces aient de la difficulté à contrôler les variants », constate Benoît Barbeau au micro de Patrick Masbourian. L'expert en virologie détaille les facteurs qui sont, selon lui, à l'origine de ce qu'il qualifie de « success story [réussite] du printemps 2021 ».
  • 6 heures 21 minutes

    Unes des journaux avec Hugo Lavoie : Accélération de la vaccination

  • 6 heures 26 minutes

    Retour sur le match Canadiens contre Maple Leafs avec Alexandre Gascon

  • 6 heures 34 minutes

    Les actualités avec Maxime Coutié

  • 6 heures 40 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Début du SAT Fest

  • 6 heures 45 minutes

    Revue de presse économique : Transaction de centres commerciaux à Montréal

  • 6 heures 49 minutes

    Discours de Joe Biden devant le Congrès : Le point avec Étienne Leblanc

  • 7 heures 10 minutes

    Ouverture de la 3e heure avec Patrick Masbourian

  • 7 heures 14 minutes

    Chronique politique avec Chantal Hébert : Le discours de Joe Biden vu d'Ottawa

  • 7 heures 24 minutes

    Médias avec Hugo Lavoie : Entente entre le gouvernement fédéral et Air Transat

  • 7 heures 26 minutes

    Coût réel des logements à Montréal : Entrevue avec Maxime Roy-Allard

    Une femme retire une pancarte « logement à louer » sur un immeuble.

    Combien coûte réellement un appartement à Montréal?

    Mercredi, le premier ministre François Legault a affirmé qu'un loyer pour un appartement à Montréal pouvait commencer à « 500-600 $ par mois », à la suite d'une question de la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé. Or, Maxime Roy-Allard, porte-parole du Regroupement des comités logement et association de locataires du Québec (RCLALQ), estime qu'il en coûte le double pour un quatre et demi ou même un trois et demi. En entrevue à Tout un matin, il explique les conséquences de la hausse des prix des loyers ainsi que de la pénurie de logements, et propose des solutions à mettre en place pour améliorer la situation.
  • 7 heures 34 minutes

    Les actualités avec Maxime Coutié

  • 7 heures 40 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Pierre Lapointe à ICI Musique

  • 7 heures 43 minutes

    Éditoriaux avec Hugo Lavoie : La crise du logement vue par la CAQ

  • 7 heures 46 minutes

    Seconde annulation du Grand Prix du Canada : Entrevue avec François Dumontier

  • 7 heures 53 minutes

    Dans l'oeil de Michel Désautels : Le cheval de Troie de Joe Biden

  • 8 heures 10 minutes

    Ouverture de la dernière heure avec Patrick Masbourian

  • 8 heures 13 minutes

    Entrevue avec le nouveau DPCP, Me Patrick Michel

    Affiche où l'on peut lire Directeur des poursuites criminelles et pénales avec une flèche.

    Pour mieux comprendre le rôle du directeur des poursuites criminelles et pénales

    Me Patrick Michel vient d'être nommé directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour un mandat de sept ans. En entrevue avec Patrick Masbourian, le nouveau directeur explique le rôle de cette institution dans le fonctionnement du système judiciaire québécois. Il aborde également les réformes qu'il souhaite mettre en place, comme la création d'un tribunal spécialisé sur les agressions sexuelles et la violence conjugale.
  • 8 heures 26 minutes

    Culture avec Eugénie Lépine-Blondeau : Waska Matisiwin de Laura Niquay

  • 8 heures 31 minutes

    Sports avec Roseline Filion : Situation d'abus dans le sport

  • 8 heures 34 minutes

    Médias avec Hugo Lavoie : Payer pour une table à pique-nique à Dorval

  • 8 heures 37 minutes

    Les actualités avec Maxime Coutié

  • 8 heures 43 minutes

    Duo Fred Savard et Paul Journet : État des lieux du duel Plante/Coderre

  • 8 heures 53 minutes

    Jonathan Drouin et la pression chez le CH : Entrevue avec José Théodore

    Le gardien de but porte une tuque sur son casque.

    Jonathan Drouin absent du CH : José Théodore commente la pression que subissent les joueurs

    Jonathan Drouin a fait la demande de s'absenter du Canadien de Montréal pour une durée indéterminée, et ce, pour des raisons personnelles. Plusieurs se demandent si la pression que subissent les hockeyeurs québécois jouant pour le club est trop forte. « Quand tu joues pour le CH, tu as beaucoup de hauts, mais les bas sont très bas », estime José Théodore, qui a été le gardien de but de la Sainte-Flanelle de 1996 à 2006. « C'est 7 jours semaine, 12 mois par année. [...] Il y a beaucoup de pression, mais il y a des moyens de transformer cette pression en positif. »