•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Milieux humides : Québec veut passer de la théorie à la pratique

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du jeudi 8 décembre 2022

Milieux humides : Québec veut passer de la théorie à la pratique

Le ministre de l'environnement Benoît Charette

Benoit Charette en conférence de presse.
Le ministre de l'Environnement du Québec, Benoit Charette, rappelle que les règles pour protéger les milieux humides ont été resserrées ces dernièrs années.PHOTO : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 8 décembre 2022

Le ministre de l'Environnement du Québec, Benoit Charette, assure que son gouvernement a un plan pour mieux protéger les milieux humides et agir en conséquence.

Bien qu’il reconnaisse que certains développements occasionnent des choix déchirants et mettent de la pression sur des habitats naturels, il rappelle que les règles ont été resserrées ces dernières années.

En entrevue à l’émission Toujours le matin, il a cité le dossier du développement du parc industriel Carrefour 40-55, à Trois-Rivières.

« Si on détruit une partie d’un milieu humide pour du développement, on doit dorénavant s’assurer de compenser sa perte en le rétablissant dans un secteur avoisinant. »

— Une citation de  Benoit Charette, ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs

Par ailleurs des regroupements environnementaux dévoilaient, il y a quelques semaines, qu’environ 5 millions de dollars dormiraient dans les coffres du gouvernement provincial.

Le but n’est pas d’engranger de l’argent. On va décaisser ces sommes et les placer dans des projets bien précis, assure-t-il.