•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Boucar Diouf parle de son nouveau spectacle

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du jeudi 24 novembre 2022

Boucar Diouf parle de son nouveau spectacle

Entrevue culturelle avec Fabiola Toupin

L'homme est assis dans un studio de télévision et il sourit.
Boucar DioufPHOTO : Radio-Canada
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 24 novembre 2022

Boucar Diouf porte plusieurs chapeaux : biologiste, océanographe, chroniqueur, auteur... et humoriste! Il était d'ailleurs en entrevue à l'émission Toujours le matin, jeudi, pour parler de son nouveau spectacle, Nomo Sapiens.

Avec le style qu’on lui connaît, le raconteur et vulgarisateur se penche sur l’intelligence et l’idiotie humaine.

Je suis quelqu’un qui aime dilater la rate, toucher le cœur et stimuler l’esprit, illustre Boucar Diouf. Je tends aussi un pont entre les sciences de la nature et les sciences sociales.

Il revisite aussi ses racines, celles de son Sénégal natal, mais aussi celles de sa terre d’adoption, le Québec.

« J’aime fouiller dans les racines, que ce soit mon baobab au Sénégal ou mon érable ici. C’est une démarche artistique que je partage avec un enfant de votre région, Fred Pellerin! J’aime parler du savoir de ceux qui ont vu neiger, de ceux qui ont tapé les chemins sur lesquels nous marchons. »

— Une citation de  Boucar Diouf

Dans les mois à venir, l'artiste visitera Shawinigan (11 mars), Victoriaville (12 mars), Trois-Rivières (31 mars) et Drummondville (2 avril) pour présenter Nomo Sapiens.