•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Daniel Renaud réagit à la défaite des siens

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du jeudi 26 mai 2022

Daniel Renaud réagit à la défaite des siens

Défaite des Cataractes : l’entraîneur Daniel Renaud revient sur le premier match

Rousseau étire la jambière droite pour arrêter un tir
Le gardien de but William Rousseau a frustré les attaquants des Cataractes à plusieurs reprises, mercredi soir. PHOTO : Jonathan L'Heureux
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 26 mai 2022

Au lendemain de la défaite des Cataractes de Shawinigan face aux Remparts de Québec lors du premier match de leur série demi-finale, l'entraîneur-chef Daniel Renaud est revenu sur la controverse qui a coulé les chances de son équipe en fin de match.

Selon lui, l’arbitre aurait dû siffler l’arrêt de jeu lorsque son gardien Antoine Coulombe semblait être en possession du disque avec une cinquantaine de secondes à faire à la rencontre. Le défenseur des Remparts Vsevolod Komarov a profité de l’absence d’intervention de l’officiel pour pousser la rondelle au fond du filet.

Daniel Renaud a demandé des explications à l’arbitre qui lui aurait fait part de son intention de siffler avant le but. Le pilote des Cataractes a affirmé que l’intention de siffler signifie l’arrêt du jeu.

Quand l’explication va littéralement à l’encontre du livre des règlements, pour moi c’est un non-sens, c’est inexplicable à ce moment-ci de la saison, a-t-il lancé à l’émission Toujours le matin.

Il a indiqué être conscient du nombre de décisions rapides que doivent prendre les arbitres au cours d’une partie. Mais quand il prend le temps de venir m’expliquer sa décision et son raisonnement et que ça va directement à l’encontre du livre des règlements, c’est ce qui m’a fait un peu exploser hier, a-t-il poursuivi.

Un accès de colère a valu à Daniel Renaud une pénalité, l’empêchant de retirer son gardien au profit d’un sixième joueur pour tenter de niveler la marque.

« Hier, j’ai commis une erreur. Je prends 1000 décisions dans le courant d’une partie. J’en ai pris une mauvaise à 52 secondes de la fin. »

— Une citation de  Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan

Il croit que l’équipe devra tourner la page sur cet événement en prévision du deuxième match, jeudi.