•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Donald Olivier nouveau PDG du parc industriel et portuaire de Bécancour

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du vendredi 20 mai 2022

Donald Olivier nouveau PDG du parc industriel et portuaire de Bécancour

Donald Olivier animé par les énergies vertes pour Bécancour

Donald Olivier devant les caméras
Donald Olivier, président-directeur général du Parc industriel et portuaire de BécancourPHOTO : Radio-Canada / Jean-François Fortier
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 20 mai 2022

La Société du parc industriel et portuaire de Bécancour aura un nouveau président-directeur général à compter du 30 mai, Donald Olivier. Celui-ci convient qu'il ne peut pas remplacer Maurice Richard dont l'implication à Bécancour fait histoire, mais il entend tout de même travailler à bien positionner l'organisation comme un chef de file en matière d'énergies vertes.

 Dans la filière énergétique, la Mauricie a été le berceau de l'hydroélectricité. Je vois comme une continuité le fait d’avoir à développer la filière verte, la filière des batteries. J’y vois un beau lien , mentionnait M. Olivier qui a passé plusieurs années à travailler pour Hydro-Québec.

En entrevue à Toujours le matin, il a admis avoir lui-même levé la main pour jouer un rôle dans les projets dans lesquels est plongé le parc industriel.  Je voulais en faire partie, peu importe le rôle. Au terme de tout ça, c’est le poste de PDG qu’on m’a confié et j’en suis honoré , lance-t-il.

 C’est comme une fierté de contribuer à quelque chose de nouveau. Ça se passe chez nous, mais ça va assurément déborder des limites de Bécancour sous peu. C’est important pour la province ce qui se passe et ça commence dans notre cour , mentionnait-il, référant au développement des énergies vertes.

Le nouveau PDG est bien heureux de pouvoir compter sur celui qui quitte son fauteuil après 10 ans, Maurice Richard. Ce dernier restera à titre de conseiller spécial.  J’ai des forces, mais j’ai aussi plein de choses à apprendre. Il sera d’une aide très précieuse , fait-il valoir.  C’est beau de savoir ce qu’il y a en avant de nous, mais c’est important de se référer à ce qui s’est fait avant pour bien comprendre les enjeux.