•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Camp des Alouettes sur pause  :  le président Mario Cecchini

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du lundi 16 mai 2022

Camp des Alouettes sur pause  :  le président Mario Cecchini

Trois-Rivières demeure dans la mire des Alouettes

Des joueurs des Alouettes participent à un entraînement informel.
Les joueurs de la LCF, dont ceux des Alouettes, sont sans convention collective depuis le 15 mai. PHOTO : Radio-Canada / Jonathan Roberge
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 16 mai 2022

Le conflit de travail qui a mis un frein au début du camp d'entraînement trifluvien des Alouettes de Montréal n'aura pas raison de la volonté de la direction de l'équipe de s'associer avec la région. Le président de l'équipe, Mario Cecchini, garde espoir que le camp reprenne rapidement, mais chose certaine, si ce n'est pas en 2022, les Alouettes reviendront plus tard.

Rappelons que la convention collective des joueurs de la Ligue canadienne de football (LCF) est arrivée à échéance dimanche à minuit, quelques heures avant le début des camps d’entraînement des équipes. Trois groupes de joueurs, dont ceux des Alouettes de Montréal, ont décidé de ne pas amorcer leur camp d’entraînement.

En entrevue à Toujours le matin, M. Cecchini dit avoir eu une pensée pour l'organisation des Diablos et du Cégep de Trois-Rivières qui ont trimé fort pour dérouler le tapis rouge aux quelque 95 aspirants footballeurs.  On a tellement été bien accueilli. Les Diablos ont travaillé très fort pour nous. J’ai espoir que le conflit se règle rapidement et que l’on pourra reprendre les activités du camp , mentionnait-il.

Si le conflit perdurait et que le camp n’était pas du tout présenté à Trois-Rivières cette année, M. Cecchini assure que ce ne sera que partie remise.  On veut rayonner à l’extérieur de Montréal et des villes qui peuvent nous accueillir, il n’y en a pas quinze. C’est certain que Trois-Rivières va se retrouver sur notre route dans les prochaines années , assure-t-il.

Selon la lecture qu’en fait le président des Alouettes, encore vendredi dernier, la négociation entre la LCF et l’Association des joueurs allaient bon train.  Le but est de régler rapidement, dans l’harmonie souhaitée pour qu’on puisse se concentrer sur le football , a-t-il conclu.