•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une enseignante nous parle de la fin du masque à l'école

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du lundi 16 mai 2022

Une enseignante nous parle de la fin du masque à l'école

« J’ai hâte de voir le beau sourire de mes élèves »

Un masque sur une bouteille d'eau dans une classe.
Le masque n'est désormais plus nécessaire à l'école comme dans la majorité des lieux publics au Québec.PHOTO : Radio-Canada / Bertrand Galipeau
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 16 mai 2022

Même si, depuis quelques semaines, le masque n'est plus obligatoire en classe, Anne-Marie Legendre avait hâte de voir le sourire de ses élèves dès leur arrivée à l'école. L'obligation de porter le masque dans les transports scolaires et dans les déplacements étant maintenant levée, ce sera possible.

En entrevue à Toujours le matin, l’enseignante du pavillon Beau-Soleil du secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières a mentionné avoir préparé ses élèves à la journée de lundi, notamment pour que le respect s’installe pour ceux qui auront choisi de continuer à porter le masque.

 Je leur ai lu la lettre du Centre de services scolaire pour leur dire que ça reste un choix personnel. Un petit peu comme la vaccination aussi, à l’époque où on parlait beaucoup de ça, ce que je leur ai mentionné, c’est qu’il fallait respecter autant ceux et celles qui désirent le porter et les autres qui veulent l’enlever , a-t-elle raconté.

Anne-Marie Legendre n’est pas triste non plus de ne plus avoir à faire des rappels constants pour ceux qui omettaient de porter le masque les corridors, un oubli fréquent de la part de certains élèves, mais rarement par mauvaise foi, assure-t-elle.