•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Décès de Rachel Veillette  :  la coroner Marilynn Morin

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 10 mai 2022

Décès de Rachel Veillette  :  la coroner Marilynn Morin

Rachel Veillette est-elle décédée en raison du manque de main-d'œuvre?

La main du médecin avec son appareil et le bras de la patiente.
La coroner Marilynn Morin s'est penchée sur le décès de Rachel Veillette qui était en attente de soins à domicile.PHOTO : iStock
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 10 mai 2022

Le manque de main-d'œuvre dans le réseau de la santé est-il à l'origine du décès de Rachel Veillette? L'enquête de la coroner Marilynn Morin n'a pu répondre à cette question, mais cette dernière, à travers ses recommandations, souhaite que la direction régionale de la santé trouve des réponses puisque la dame de Bécancour est restée pendant plus d'un mois sans le soutien à domicile promis.

En entrevue à l’émission Toujours le matin, la coroner Morin a mentionné qu’à partir des éléments de son enquête, elle ne pouvait pas conclure que c’est le manque de main-d’oeuvre qui était à l’origine de ce délai d’un mois avant la prise en charge, mais elle a bien pris note de la déclaration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec à cet effet dans La presse de la fin de semaine.

 J’ai enquêté parce que les policiers ont retrouvé des dosettes qui correspondaient à plusieurs semaines de médications oubliées et que le médecin avait identifié des troubles neurocognitifs qui nécessitaient un suivi à domicile , relate la coroner Morin.  À partir des éléments d’archives et des rapports du CIUSSS, je n’ai pas été en mesure de comprendre pourquoi le suivi n’a pas eu lieu. J’ai demandé des compléments d'information et on m’a répondu que, comme le décès est survenu à domicile, ils n’avaient pas d’autres explications. 

Devant ces faits, Marilynn Morin y est allée de recommandations plus larges afin que l’établissement de santé travaille à identifier là où il y a eu faille.  J’ai recommandé d'évaluer la qualité et le délai de la prise en charge, de même que la priorisation accordée aux dossiers de soutien à domicile. J’ai recommandé aussi de revoir la communication interdépartementale , énumère-t-elle.

Le CIUSSS MCQ n’a pas souhaité accorder d'entrevue sur le sujet.  Lorsque nous recevons un rapport du coroner avec une ou des recommandations, celles-ci sont prises au sérieux par notre établissement et nos actions s’inscrivent dans un souci d’amélioration de la qualité de nos services , a-t-on répondu par écrit.