•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le conseiller municipal Alain Lafontaine s'explique sur un don de 200$

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 3 mai 2022

Le conseiller municipal Alain Lafontaine s'explique sur un don de 200$

Alain Lafontaine tire à boulets rouges sur Action civique

Gros plan sur des mains qui déposent un bulletin de vote dans une urne en carton, dans un gymnase.
L'histoire d'un don de 200 $ reçu d'une entreprise est chose du passé pour le conseiller municipal Alain Lafontaine.PHOTO : iStock
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 3 mai 2022

Alors qu'il répondait pour la première fois aux critiques sur cette histoire de ce chèque de 200 $ reçu d'une entreprise au cours de la dernière campagne électorale, le conseiller Alain Lafontaine ne s'est pas gêné pour tirer à boulets rouges sur le parti Action civique et son chef Jean-Claude Ayotte.

Ce dernier réclame que M. Lafontaine soit exclu du comité exécutif de la Ville de Trois-Rivières en attendant les conclusions d’une enquête du Directeur général des élections. Pas question d’accéder à cette demande, affirme le conseiller, d’autant que, pour lui, son erreur de bonne foi a été corrigée rapidement.

 Je n’ai pas défié quoi que ce soit. Tout le monde était au courant des faits et gestes. Vous pouvez parler à la Ville, à ceux qui ont fait les autorisations de dépenses et ainsi de suite. J’ai suivi le plan de match , s’est défendu le conseiller.

 M. Ayotte monte aux barricades pour cette histoire, c’en est presque drôle , a-t-il lancé sur les ondes de Toujours le matin.  M. Ayotte s’est présenté aux élections et il n’a pas gagné, mais il représente un parti politique qui veut de l’argent de la Ville. M. Ayotte fait des allusions et il salit le monde pour rien. Il avance des choses qui ne se tiennent pas , a martelé Alain Lafontaine.

Pour le représentant du district des Forges, cette histoire de don contraire à la loi est chose du passé.  Je préfère me concentrer sur ce qu’il y a de positif , a-t-il conclu.