•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue culturelle  :  Guillaume Vermette

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du jeudi 28 avril 2022

Entrevue culturelle  :  Guillaume Vermette

Dans le sac à dos du clown Guillaume Vermette

Armé de son nez rouge et de sa bonne humeur, Guillaume Vermette un clown québécois, tente de redonner espoir à des enfants syriens, témoins des horreurs de la guerre.
Armé de son nez rouge et de sa bonne humeur, Guillaume Vermette un clown québécois, tente de redonner espoir à des enfants syriens, témoins des horreurs de la guerre.PHOTO : Facebook de Guillaume Vermette
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 28 avril 2022

Au fil des années, le clown humanitaire Guillaume Vermette a parcouru le monde, utilisant son nez rouge, son coeur et tout son humanisme pour donner un peu de bonheur aux enfants dans des camps de réfugiés. Une mission qui s'accomplit, comme le dit le titre de son premier livre, Un sourire à la fois.

À travers ce bouquin, lancé jeudi soir à la librairie Poirier de Trois-Rivières, Guillaume Vermette souhaite transporter les lecteurs avec lui  dans ma tête, dans mon coeur et dans mon sac à dos , a-t-il confié à Anne-Marie Lemay à l’émission Toujours le matin.

 Je voulais donner l’impression que le lecteur m’accompagne dans mes voyages. C’est pour ça que c’est aussi précis : je suis à tel endroit, en Russie, à telle heure et voici comment je me sens , expliquait-il. Le livre est construit notamment sur des anecdotes tirées des journaux de bord ou de publications sur les réseaux sociaux.

Le clown humanitaire se permet aussi de se questionner sur ses missions, sur les méthodes utilisées et même sur ses mentors, comme Patch Adams, qui signe la préface du livre.

 Je souhaitais être authentique. C’est la chose la plus importante quand on est clowm. On ne choisit pas son personnage de clown, on le découvre, surtout à travers nos défauts. J’ai essayé d'approcher le livre un peu comme une démarche artistique de clown. Je n’avais pas envie qu’on idéalise l’humanitaire et qu’on le mette sur un piédestal , confiait le Trifluvien.

Un sourire à la fois a connu un premier succès au dernier Salon du livre de Trois-Rivières. Les quelques exemplaires disponibles se sont envolés en une heure. Environ 1000 copies ont été tirées cette fois. Tous les profits de la vente iront aux projets humanitaires de la Caravane philanthrope.

Par ailleurs, Guillaume Vermette reprend ses activités humanitaires. D’ici deux semaines, il se dirigera avec son groupe à Tijuana au Mexique où se trouvent des camps de réfugiés. Une première dans cette région du monde.