•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tarik Jašarevic porte-parole de l'OMS

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 11 janvier 2022

Tarik Jašarevic porte-parole de l'OMS

Plusieurs pays n’ont pas accès à la vaccination

Logo de l’OMS.
L'OMS craint l'émergence d'un variant plus dangereux qu'OmicronPHOTO : Reuters / Denis Balibouse
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 11 janvier 2022

Pour enrayer la pandémie, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) explique qu'il faudra que tous les pays puissent vacciner leur population. En entrevue à Toujours le matin, Tarik Jašarević porte-parole de l'OMS, évoque que le programme COVAX, financé par les pays riches pour collaborer pour un accès mondial et équitable aux vaccins contre le virus de la COVID-19 dans les pays les plus pauvres, n'est pas respecté.