•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une entreprise qui veut capter le CO2 pourrait s'installer à Bécancour

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mercredi 17 novembre 2021

Une entreprise qui veut capter le CO2 pourrait s'installer à Bécancour

De dioxyde de carbone à produit déglaçant

Des cheminées
Electro Carbon souhaite capter le CO2 en formiate de potassium, utilisé comme produit déglaçant.PHOTO : Reuters / Peter Andrews
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 17 novembre 2021

Une jeune entreprise souhaite s'installer dans le parc industriel et portuaire de Bécancour pour transformer du dioxyde de carbone (CO2) en formiate de potassium, utilisé comme produit déglaçant dans les aéroports.

Electro Carbon a mis au point un procédé électrochimique permettant de capter le CO2 qui s’échappe de cheminées industrielles et de le transformer en produit chimique de valeur ajoutée, biodégradable et non corrosif pour les routes et les avions.

En entrevue à Toujours le matin, le président-directeur général, Martin Larocque, a expliqué que c’est l’intérêt manifesté notamment par l’aéroport de Trois-Rivières qui a incité l’entreprise à vouloir s’installer à Bécancour. Il ajoute que ce produit est actuellement importé de Turquie.