•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Linda, travailleuse de la santé, ne veut pas se faire vacciner

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 14 septembre 2021

Linda, travailleuse de la santé, ne veut pas se faire vacciner

Linda, travailleuse de la santé et non vaccinée

Une infirmière injecte un vaccin contre la COVID-19 dans le bras d'un homme.
Une infirmière injecte un vaccin contre la COVID-19 dans le bras d'un homme.PHOTO : Radio-Canada / Axel Tardieu
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 14 septembre 2021

Alors que le gouvernement a clairement indiqué son intention d'exiger la double vaccination pour tous les employés de la santé à compter du 15 octobre, certains n'ont toujours pas l'intention de se plier à la directive. C'est le cas de Linda, une hygiéniste dentaire qui travaille aussi dans les centres de dépistage du CIUSSS MCQ.

En entrevue à Toujours le matin, Linda dit considérer que trop d’inconnus subsistent sur les effets à long terme des vaccins et que, dans ces conditions, elle est prête à être suspendue.

 C’est mon employeur qui me suspend, donc moi je suis apte et disponible à travailler. Est-ce qu’à ce moment-là j’ai droit à l’assurance-emploi? Eux autres me mettent à pied parce que je ne réponds pas à leurs critères , a-t-elle mentionné.

Du côté du CIUSSS MCQ, on dit attendre les détails du décret ministériel entourant la vaccination obligatoire avant de se prononcer sur les effets de la mesure. Le PDG adjoint, Gilles Hudon, a cependant précisé qu’il reste toujours environ 2000 employés qui ne sont pas adéquatement inoculés.