•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Trois fois plus de traces d'insecticides dans les bleuets et es framboises?

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 27 juillet 2021

Trois fois plus de traces d'insecticides dans les bleuets et es framboises?

Le président des producteurs de framboises contre une augmentation des pesticides

Des dizaines de petites baies sont vues de haut dans douze petits contenants rectangulaires.
Des framboises qui sont vendues dans des petits contenants.PHOTO : Reuters / Benoit Tessier
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 27 juillet 2021

Le président de l'Association québécoise des producteurs de fraises et de framboises, David Lemire, se demande pourquoi Ottawa souhaite augmenter la quantité de traces de certains pesticides qu'on pourrait retrouver dans les bleuets sauvages et framboises au pays. Celui qui est aussi propriétaire de la ferme horticole Gagnon, à Trois-Rivières, affirme que les producteurs ne souhaitent pas que les règles changent.

Santé Canada propose d'autoriser trois fois plus de traces d'un insecticide et d'un fongicide dans ces petits fruits, une fois rendus dans l'assiette des Canadiens. Selon Ottawa, il n'y a aucun risque pour la santé.

En entrevue à l'émission Toujours le matin, David Lemire a déclaré qu'il préfèrerait que les autres pays implantent des règles plus strictes plutôt que de voir le Canada devenir plus tolérant aux pesticides, surtout que plusieurs producteurs ont fait des efforts ces dernières années pour limiter leur utilisation de produits chimiques.