•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du mardi 11 mai 2021

Le ministre des Transports , François Bonnardel

Le ministre québécois des Transports talonne Ottawa au sujet du TGF

Publié le 11 mai 2021
Le ministre des Transports, François Bonnardel, assis durant une conférence de presse.
Le ministre des Transports, François Bonnardel.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le ministre québécois des Transports assure faire un suivi serré avec Ottawa sur le dossier du train à grande fréquence (TGF) entre Québec et Toronto. François Bonnardel, qui entend parler de ce projet depuis des années, se dit impatient de le voir se concrétiser.

François Bonnardel affirme avoir à nouveau insisté sur l’importance du TGF ces dernières semaines lors de rencontres avec le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra et la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna.

Les deux ministres sont bien informés de notre volonté d’aller de l'avant et de pousser pour que la région puisse obtenir ce TGF, a déclaré celui qui dit entendre parler de ce projet depuis très longtemps.

Même si un montant de 495 millions de dollars sur six ans a été prévu dans le budget pour le TGF, il trouve que le dossier n’avance pas assez vite. Est-ce que ça va assez vite pour moi? Non, a-t-il indiqué en entrevue à l’émission Toujours le matin.

« Le fédéral pilote ce dossier, je leur ai dit que c’était important pour l’économie du Québec et pour l’économie des régions. »

—  François Bonnardel, ministre des Transports du Québec

Le ministre québécois des Transports affirme que la ministre McKenna lui a confirmé que c’est bien le projet de train à grande fréquence (TGF) entre Québec et Toronto qui est toujours sur les rails et non un projet de train à grande vitesse (TGV) entre Montréal et Toronto.

François Bonnardel souligne par ailleurs qu’un arrêt du TGF à Trois-Rivières fait consensus.