•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du vendredi 5 mars 2021

Éric Bédard nous parle de Florence Brunelle

Un bon départ pour Florence Brunelle aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Publié le 5 mars 2021
La Canadienne dépasse Petra Rusnakova
Florence Brunelle en action aux Jeux olympiques de la jeunessePHOTO : ois/jed leicester / Jed Leicester for OIS

La patineuse de vitesse Florence Brunelle a vécu son baptême sur la scène mondiale sénior en patinage de vitesse courte piste. À seulement 17 ans, l'athlète de Trois-Rivières prend part ce week-end aux Championnats mondiaux aux Pays-Bas.

Elle s'est qualifiée pour les demi-finales du 1500 m, pour les quarts de finale au 500 m, mais a été éliminée au 1000 m.

Le quadruple médaillé olympique et entraîneur-chef du programme sport-études de patinage de vitesse à l’Académie Les Estacades de Trois-Rivières, Éric Bédard, connaît bien Florence Brunelle, qu’il a côtoyé à plusieurs reprises dans des camps d’entraînement dans les dernières années.

Comme l’a fait cette semaine le vétéran Charles Hamelin, il a souligné le coup de patin et la technique de la jeune athlète.

« Techniquement, elle est très forte. »

—  Éric Bédard, entraîneur-chef du programme sport-études de patiange de vitesse, Académie Les Estacades

En entrevue à Toujours le matin, Éric Bédard a aussi salué la persévérance et la résilience de Florence Brunelle. Des qualités qui vont lui servir dans les prochains jours.

Les cinq patineurs canadiens prennent la pose pour la postérité avec leurs médailles d'or

L'équipe canadienne du relais 5000 m avec, de gauche à droite, Jonathan Guilmette, Éric Bédard, Mathieu Turcotte, Marc Gagnon et François-Louis Tremblay

La Presse canadienne / ADRIAN WYLD

Par exemple aujourd’hui, ça a moins bien été pour le 1000 m, où elle ne s’est pas classée pour les quarts de finale, a expliqué Éric Bédard. Elle doit rebondir demain au 500 m et au 1500 m.

« C’est la beauté du patinage de vitesse : si on a une contre-performance, une chute ou une disqualification, il faut avoir la résilience, la capacité de revenir. Florence l’a bien compris dès son jeune âge. »

—  Éric Bédard

Florence Brunelle fait partie d'une équipe féminine qui comptera sur Courtney Sarault, Alyson Charles et Danaé Blais. Du côté masculin, Charles Hamelin sera accompagné de Steven Dubois, de William Dandjinou et de Maxime Laoun, notamment.