•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

QW4RTZ en spectacle ce soir !

Toujours le matin, ICI Première
Rattrapage du vendredi 4 septembre 2020

QW4RTZ en spectacle ce soir !

La salle Thompson revit avec QW4RTZ

Le quatuor vocal QW4RTZ
Le quatuor vocal QW4RTZPHOTO : Martin Girard
Toujours le matin, ICI Première
Toujours le matinPublié le 4 septembre 2020

Désertée depuis le mois de mars, la scène de la salle J.-Antonio-Thompson reprend vie vendredi. C'est à QW4RTZ, un groupe aux racines trifluviennes fortes, qu'on a confié le mandat de sortir cette salle mythique de sa torpeur pandémique.

Pour l’occasion, le quatuor a choisi de monter de toute pièce un spectacle adapté à la nouvelle réalité de la distanciation. Le titre, Quatre gars, quatre micros, deux mètres, en témoigne bien d’ailleurs,

 Au début, on croyait qu’on allait adapter le spectacle précédent, mais la construction des tableaux fait en sorte qu’on se retrouve trop souvent à moins de deux mètres , mentionnait l’un des membres du groupe, le ténor François Pothier-Bouchard, en entrevue à Toujours le matin.  On l’a finalement réécrit presque au grand complet avec, entre autres, un nouveau numéro d'ouverture dans lequel il sera question de la COVID-19 avec un peu d’humour. 

La préparation de ce spectacle a permis aux quatre membres de renouer avec les rencontres de groupe - avec toutes les précautions , précise le chanteur - et aussi de délaisser le volet virtuel qui a pris une place importante pour QW4RTZ pendant la pause forcée.

 On a quand même écrit beaucoup de nouveau matériel pendant ces semaines alors on est contents de pouvoir le faire entendre sur scène , poursuit M. Pothier-Bouchard, ajoutant que des moments interactifs ont été ajoutés. À quelques moments pendant le spectacle, le public va pouvoir choisir, à partir de leur téléphone, la prochaine chanson que le groupe va faire.

Un choix naturel

Le choix de QW4RTZ pour la relance des activités de la salle J.-Antonio-Thompson n’est pas fortuit. Le groupe assume le rôle d’ambassadeur pour Culture Trois-Rivières et le public trifluvien affectionne particulièrement leur musique.

« Nous, comme Culture Trois-Rivières, on se questionnait à savoir si les gens étaient encore frileux à retourner en salle pour des spectacles. On a eu la réponse avec la vente de billets qui a été très rapide. »

— Une citation de  François Pothier-Bochard

Si bonne d’ailleurs cette réponse qu’une supplémentaire a été ajoutée le 21 novembre.

Un public de 250 personnes au maximum dans une salle d’un peu plus de 1000 sièges signifie aussi des conditions différentes.

 Au Québec, en général, on a l‘habitude de faire beaucoup avec peu. C’est encore plus vrai maintenant. On réduit la facture technique et nos cachets aussi, mais ça fait partie de la réalité , conclut François Pothier-Bouchard.