•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Refonte de la Loi 8, la Loi sur les services en français

Sur le vif, ICI Première.
Audio fil du mardi 24 octobre 2017

Refonte de la Loi 8, la Loi sur les services en français

La loi sur les services en français doit changer rapidement

Drapeau franco-ontarien
Drapeau franco-ontarienPHOTO : Radio-Canada
Sur le vif, ICI Première.
Sur le vifPublié le 24 octobre 2017

La refonte de la Loi 8 continue de retenir l'attention, mais elle est loin de faire l'unanimité. Certains veulent accentuer la pression afin que la province modernise la Loi sur les services en français avant les élections du printemps prochain.

Selon le chercheur postdoctoral à la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques de l’Université d’Ottawa, Martin Normand, la ministre Marie-France Lalonde multiplie les gestes symboliques, mais tarde à agir sur les priorités énoncées par l'Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).

« Beaucoup de gestes symboliques, mais peu d’action concrète dans la dernière année! »

—  Martin Normand, Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l'Université d'Ottawa

Un sondage a été réalisé par l’AFO auprès de la population francophone et francophile sur l’offre de services en français. Les trois grandes priorités des francophones étaient de garantir l'offre active de services en français, de désigner tout le territoire de l'Ontario sous la Loi sur les services en français et de prévoir des obligations au sein du gouvernement de l'Ontario en matière de dotation de ressources humaines francophones.