•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Fermeture du jardin et préparation de l’année suivante

Sur le vif, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 24 septembre 2021

Fermeture du jardin et préparation de l’année suivante

Bien préparer son jardin avant l’arrivée de l’hiver

Un plant de piments forts recouvert de neige.
L’automne offre l’occasion de faire le bilan de son jardin, voir ce qui a bien poussé, noter les plantes qui n’ont pas prospéré, et se préparer pour son prochain potager.PHOTO : iStock / FOTOGRAFIA INC.
Sur le vif, ICI Première.
Sur le vifPublié le 28 septembre 2021

L'automne offre l'occasion de faire le bilan de son jardin, de voir ce qui a bien poussé, de noter les plantes qui n'ont pas prospéré, et de se préparer pour son prochain potager. C'est aussi le temps d'ensemencer les plantes qui peuvent pousser dès le printemps suivant, indique Nadia Carrier, copropriétaire des Serres M. Quenneville, à Plantagenêt, dans l'Est de l'Ontario.

Notre experte nous rappelle qu'une bonne planification dépend d’un bon ménage des pousses. Mais il y a aussi la question de la rotation des cultures.

« Il ne faut pas oublier de faire une rotation, et il y a plusieurs façons de faire, pas seulement de ne pas remettre la même chose au même endroit. »

—  Nadia Carrier, copropriétaire des Serres M. Quenneville, Plantagenêt

Une des façons est d'alterner entre des cultures exigeantes et moins exigeantes, et d’ajouter les légumineuses la troisième année, par exemple. On veut aussi alterner les familles de plantes, précise Nadia Carrier.

Notre spécialiste fait valoir que c’est aussi le bon moment pour entrer les fines herbes à l’intérieur, afin qu’elles puissent prospérer un peu plus longtemps.

Elle ajoute que même si les plantes vivaces à fleurs tombent en dormance pendant l'hiver, il vaut mieux ne couper que les feuilles de celles qui sont malades. En effet, leurs feuilles les protégeront du gel, d’autant plus que leur système racinaire continue de se développer jusqu'à l’arrivée de l’hiver.