•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Sur le vif, ICI Première.
Sur le vif, ICI Première.
Audio fil du lundi 18 mars 2019

Qu’est-ce que c’est la néophophie alimentaire?

Comment réagir lorsque votre enfant a peur de nouveaux aliments

Publié le 18 mars 2019
Enfant devant une assiette de légumes
L'heure des repas devient une épreuve quotidienne pour bien des parents.PHOTO : iStock.com/MDmedia

Des enfants qui refusent de goûter à un nouvel aliment, qui jouent dans leur nourriture ou qui ne veulent carrément pas regarder leur assiette... Voilà trois exemples de la néophobie alimentaire, un problème qui existe dans plusieurs foyers.

La néophobie alimentaire est très fréquente chez les enfants de 2 à 10 ans. Naturellement, un enfant n’est pas difficile, il a simplement de la néophobie envers les aliments, une façon différente de voir la chose.

C'est une étape normale dans le développement du goût chez l'enfant.

« Ça peut prendre de 15 à 20 expositions avant qu’il veuille y goûter pour la première fois. »

—  Nancy Murray, technicienne d'éducation à l'enfance

Il est important pour les parents de comprendre qu'il s'agit d'une situation normale. Il leur est recommandé de ne pas trop s'en faire avec le problème et de se dire que la situation finira par passer dans quelques années.

Si votre enfant a peur des nouveaux aliments, il faut qu'il apprenne à les apprivoiser. Pour l'aider dans son développement, vous pouvez cuisiner avec lui, faire un potager et surtout lui montrer le plaisir de découvrir la nourriture.

La néophobie alimentaire se manifeste de différentes façons :

  • Trier les aliments, les examiner, les sentir
  • Grimacer, mâcher longuement, tourner et retourner les aliments avec la fourchette
  • Refuser l’aliment sans même y avoir goûté
  • Recracher ou vomir lorsque forcé d’avaler
  • Repousser l’assiette, détourner la tête, refuser d’ouvrir la bouche

Une famille cuisine

getty images/istockphoto / Wavebreakmedia

Les enfants sont curieux de nature. On leur permet de manipuler l'aliment, de sentir de le découvrir à leur façon, affirme Nancy Murray. Des livres et des images peuvent aussi leur permettre de découvrir la provenance d'un nouvel aliment et sa façon de grandir.

Parmi les autres recommandations pour les parents, on retrouve la possibilité de créer une ambiance agréable pour introduire des nouveautés alimentaires, comme lorsqu'il y a des amis ou des invités à la maison. Les experts croient qu'il vaut mieux encourager un enfant à goûter plutôt que de le forcer à manger.

En résumé, les parents doivent faire preuve de patience pendant le processus et éviter de sermonner les tout petits avec l'aspect nutritionnel de l'aliment.