•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Sur le vif, ICI Première.
Sur le vif, ICI Première.
Audio fil du mardi 22 janvier 2019

L'impact de publier des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux

Demander la permission à son enfant avant de publier une photo sur les réseaux sociaux

Publié le 22 janvier 2019
Chacun est dans sa bulle
Une famille consulte plusieurs outils numériques.PHOTO : getty images/istockphoto / monkeybusinessimages

Aujourd'hui, bien des parents utilisent les réseaux sociaux pour diffuser les plus belles photos de leurs enfants. Mais, cette démonstration d'amour et de fierté peut-elle avoir des conséquences?

Quelles précautions doit-on prendre? Est-ce que certaines situations peuvent avoir un impact sur la relation entre l'enfant et son parent? Pour en connaître davantage, Marie-Lou St-Onge a discuté avec la psychologue Dre Nadia Gagnier.

Autrefois, les parents transportaient toujours des photos de leurs enfants dans leur portefeuille. De nos jours, beaucoup de personnes utilisent les réseaux sociaux pour vanter les exploits de ses enfants, mais ils ont une bien plus grande portée!

« Une fois qu'on diffuse une photo sur Internet, on risque d'en perdre le contrôle »

—  Dre Nadia Gagnier, psychologue

Imaginez qu'une photo embarrassante d'un enfant se retrouve dans l'historique des publications Facebook de ses parents. À ce moment, tout le monde y aura accès, y compris ses camarades de classe et ses ennemis à l'école.

L'ère des écrans

iStock / diego_cervo

Mais, est-ce que ça veut dire que les parents doivent s'abstenir de diffuser des photos de leur enfant sur les réseaux sociaux? Il faut faire preuve de jugement et se montrer prudent. On doit tenir compte que même si notre enfant est tout petit et qu'il n'a pas conscience du regard des autres sur lui, cette conscience surgira en lui un jour rappelle Dre Nadia Gagnier.


Il est également recommandé aux parents d'apprendre à contrôler les paramètres de leurs comptes de réseaux sociaux et à contrôler qui aura accès aux publications. Évitez d'être impulsif et réfléchir avant de publier une photo.

« Même si un adulte trouve la photo mignonne, qu'en dira mon enfant quand il aura 13 ans? »

—  Dre Nadia Gagnier, psychologue

Les risques sont plus élevés à l'adolescence. Puisque lorsque nous publions des photos de nos enfants, nous construisons une identité virtuelle. Ça peut mettre l'enfant dans une situation très difficile, alors qu'il tente de trouver sa propre identité. Il aura certainement une pression de créer sa propre identité virtuelle lorsqu'il aura ses propres comptes de réseaux sociaux.

Dre Nadia Gagnier, psychologue

Radio-Canada / Vanessa Costa


Si jamais vous croyez avoir commis certaines erreurs, il est encore possible d'agir. Commencez par faire le ménage de nos anciennes publications. Ensuite, lorsque votre enfant a 8 ou 9 ans, demandez sa permission avant de publier des choses le concernant. En même temps, vous pourrez l'éduquer sur le fonctionnement et les risques des réseaux sociaux.