•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Sur le vif, ICI Première.
Sur le vif, ICI Première.
Sur le vif

Rattrapage du jeudi 12 mai 2022

Résumé

  • 15 heures

    Ouverture de l'émission et tour de table

  • 15 heures 15 minutes

    La gatinoise Flora lance son premier mini-album Reinacimiento

  • 15 heures 33 minutes

    La toute première photographie du trou noir Sagittaire A*

  • 15 heures 43 minutes

    Les sports avec Jonathan Jobin

  • 15 heures 50 minutes

    Manifestations Anti-avortement et Pro-choix sur la colline

  • 16 heures 10 minutes

    Ce que les partis proposent aux francophones?

  • 16 heures 19 minutes

    Politique fédérale avec Louis Blouin

  • 16 heures 35 minutes

    Le jazz du gazon

  • 16 heures 47 minutes

    Les sports avec Jonathan Jobin

  • 16 heures 52 minutes

    Manifestations Anti-avortement et Pro-choix sur la colline

  • 17 heures 10 minutes

    Ouverture et sommaire de la 3e heure

  • 17 heures 18 minutes

    La gatinoise Flora lance son premier mini-album Reinacimiento

  • 17 heures 28 minutes

    L’écofiscalité  :  une solution à trois problèmes ?

    Une plante qui pousse à travers des pièces qui proviennent d'un bocal en verre.

    L’écofiscalité : prendre en compte le coût environnemental dans les prix

    Le doctorant en philosophie en cotutelle avec l'Université d'Ottawa et l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Alexis Ouellet-Simard, définit l'écofiscalité ou fiscalité écologique, comme une pratique visant à inclure une dimension environnementale dans les prix : c'est le concept du « pollueur-payeur ». Le but est d'amener le consommateur à payer le juste prix des biens qu'il achète, en intégrant le coût environnemental, sans en faire porter le coût à la société entière afin de réduire les inégalités entre ceux qui consomment et polluent plus que les autres.
  • 17 heures 38 minutes

    Les marchés boursiers vont très mal

  • 17 heures 53 minutes

    Réflexion du jour