•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet de lien ferroviaire entre Baie-Comeau et Dolbeau-Mistassini

Style libre, ICI Première.
Audio fil du mercredi 10 octobre 2018

Projet de lien ferroviaire entre Baie-Comeau et Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini et Baie-Comeau pourraient être reliés par un lien ferroviaire

Des sections de rails de chemin de fer dans une cours de triage de Baie-Comeau.
Cours de triage à Baie-Comeau.PHOTO : Radio-Canada / Benoit Jobin
Style libre, ICI Première.
Style librePublié le 10 octobre 2018

Innovation et Développement Manicouagan veut construire un lien ferroviaire de 370 kilomètres entre Baie-Comeau et Dolbeau-Mistassini. Les détails du projet QcRail estimé à 1 milliard et demi de dollars ont été dévoilés mercredi.

Si le projet se concrétise, des produits canadiens pourraient être exportés plus facilement vers l'Europe, l'Asie et l'Afrique.

 C’est un projet qui est dessiné pour permettre aux entreprises du Canada de pouvoir avoir une voie de sortie des produits en vrac, des commodités plus économiques, plus rapides également pour atteindre les marchés européens dans le contexte des accords de commerce qu’on va signer , explique Guy Simard, directeur du développement industrie chez Innovation et développement Manicouagan.

Les 30 premiers kilomètres du trajet projeté sont situés sur le territoire de Dolbeau-Mistassini.

 Cargilll, Alcoa, Produit forestier Résolu, mais également les municipalités, on a essayé de réfléchir comment on pouvait optimiser finalement les opérations des terminaux et en même temps pouvoir aider ces industriels-là au niveau de l’optimisation de leur coût logistique. Finalement, on s’est rendu compte que ça ferait du sens de pouvoir envisager le prolongement du rail vers le Saguenay-Lac-Saint-Jean pour rejoindre également le centre du Canada , ajoute Guy Simard.

Le reste du chemin de fer serait construit sur des terres du domaine de l'état, qui sont sous la responsabilité du ministère des Ressources naturelles.

L'étude de marché du projet QcRail est en cours de réalisation.

Si tout va comme prévu, l'évaluation environnementale commencerait en 2019 et la construction en 2022. Le chemin de fer pourrait être mis en service en 2024.