•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mise en valeur du site de l'ancien village de Saint-Jean-Vianney

Style libre, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 août 2020

Mise en valeur du site de l'ancien village de Saint-Jean-Vianney

Mise en valeur du site de Saint-Jean-Vianney : Saguenay lance des appels d’offres

On voit une maison qui est entraînée dans la coulée de boue à Saint-Jean-Vianney.
Le 4 mai 1971, un glissement de terrain majeur détruit une quarantaine de maisons et entraîne la mort de 31 personnes, à Saint-Jean-Vianney, au Saguenay.PHOTO : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Style libre, ICI Première.
Publié le 27 août 2020

Quelques mois avant le 50e anniversaire du glissement de terrain qui a fait 31 morts le 4 mai 1971, un appel d'offres est lancé pour la réalisation de la première phase du projet de mise en valeur du site de Saint-Jean-Vianney.

La Ville de Saguenay prévoit un budget de près de 300 000 $ pour la réalisation d’études et l’aménagement d’infrastructures.

Le projet vise entre autres à créer un sentier pédestre autour de la zone où s’est produit le glissement de terrain. Deux boucles, l’une d’un peu plus de 5 kilomètres et l’autre de 2,5 kilomètres sont prévues pour les marcheurs.

Un mémorial sera installé à l’entrée du sentier. C’est un mémorial qui va rendre hommage aux gens qui ont perdu la vie, aux familles qui sont encore vivantes et un monument qui donne une idée de l’ampleur du glissement de terrain, précise la présidente du conseil d’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour. Ce sera le point de départ du sentier pédestre.

D’autres aménagements, comme un promontoire, seront réalisés dans les phases suivantes.

Saguenay travaille depuis plusieurs années déjà à la revalorisation du site du glissement de terrain sur les plans historique, patrimonial et récréatif.

C’est à partir de cette tragédie qu’on a commencé à zoner les terres à risque, rappelle Julie Dufour pour bien marquer l’importance historique du site appelé selon elle à devenir un attrait touristique majeur.

Le trou de boue de Saint-Jean-Vianney, qui ne fait pas partie de la zone du glissement de terrain, n’est pas inclus dans l’actuel projet de revalorisation.